Films

cinema

Cinéma Australien

Le cinéma australien, ou l’industrie du cinéma australienne (Australian film industry), fait référence au système de production, de distribution et de diffusion des films en Australie.

La première diffusion publique d’un film en Australie date d’octobre 1896, soit moins d’un an après la première diffusion mondiale à Paris le 28 décembre 1895 par les frères Lumière. La production cinématographique australienne a commencé avec The Story of the Kelly Gang en 1906, souvent considéré comme le premier long métrage jamais produit1. Depuis, le cinéma australien continué à produire des films souvent reconnus au niveau mondial, alors que nombre de ses acteurs et réalisateurs ont acquis au fil des ans une réputation internationale et se sont dirigés vers les gros centres de productions de l’industrie cinématographique mondiale, notamment Hollywood.

      Mad Max 

Le script original est de James McCausland qui fut réadapté par Miller et Byron Kennedy. La structure narrative est basée sur le style Western, Mad Max raconte l’histoire d’une société post-apocalyptique où tous les repères s’effondrent, une histoire d’amour et de vengeance. Le film est devenu le plus gros succès financier pour un film australien et a permis à la société de production New Wave films de s’ouvrir au marché international. Le rôle de Max est tenu par Mel Gibson, inconnu à l’époque, qui deviendra une star internationale par la suite.


 

     Crocodile dundee

Crocodile Dundee est un film australien réalisé par Peter Faiman, sorti en 1986. Le film relate les aventures d’une journaliste new-yorkaise qui se rend dans le Bush australien pour un reportage et y rencontre un chasseur de crocodiles de là-bas. Elle ramène ensuite ce personnage à New York, où il a quelques difficultés à s’adapter et à faire face à la vie moderne urbaine.

Le héros du film est inspiré de Rodney Ansell, alias Crocodile Dundee. Celui-ci était devenu célèbre en 1977 pour avoir survécu seul, durant deux mois, dans le désert australien et pour être capable de tuer un crocodile à mains nues, ce qu’il raconte dans son livre « To fight the wild ».

The Castle réalisé par Rob Stich avec Michael Caton, Anne Tenney, Eric Bana

Pour faire court, c’est le film culte en Australie l’équivalent des films « Le père Noël est une ordure » ou « Les Bronzés ». Portrait d’une famille de beaufs (Bogans) vivant non loin de l’aéroport de Melbourne qui va connaître quelques pressions quand le gouvernement décide de les exproprier.

10 canoës, 150 lances et 3 épouses réalisé par Rolf de Heer avec Crusoe Kurrdal, Jamie Gulpilil, Richard Birrinbirrin, Frances Djulibing

En des temps reculés, dans le Nord de l’Australie le jeune Dayindi convoite l’une des trois femmes de son frère aîné, Ridjimaril, menaçant ainsi la loi tribale. Afin de ramener Dayindi dans le droit chemin, le vieux Minygululu lui raconte une légende ancestrale d’amours interdits, d’enlèvement, de sorcellerie et de vengeance qui tourne mal. Récompensé au Festival de Cannes 2006 avec le prix spécial du jury dans la sélection Un Certain Regard.

Avec vidéo en illustration

Wolf Creek est un film thriller-horreur australien inspiré de faits réels et réalisé par Greg McLean, sorti en 2005.

Broome, Australie, 1999. Ben, un surfeur de Sydney, et deux jeunes anglaises, Liz et Kristy, se rendent en voiture dans le désert d’Australie pour admirer l’immense cratère Wolfe Creek, causé par une énorme météorite tombé plusieurs milliers d’années auparavant. Au moment de repartir, ils retrouvent leur voiture en panne. La nuit tombée, ils voient arriver un homme d’un certain âge au volant d’une dépanneuse, qui leur offre de remorquer leur automobile jusque chez lui, afin de remplacer la pièce en mauvais état. Mais une fois sur place, les trois jeunes se retrouvent prisonniers par cette inquiétante personne, qui est en réalité un meurtrier psychopathe et sadique. Liz et Kristy parviennent à prendre la fuite, mais cet étrange individu se lance tout de suite à leur recherche…

 

Australia , est un film australien réalisé par Baz Luhrmann, sorti en 2008.

C’est un film romantique à grand spectacle dont l’intrigue se déroule au début de la Seconde Guerre mondiale dans le Territoire du Nord, dans la région de Darwin. Il évoque notamment les Générations volées et le premier bombardement de Darwin par les Japonais (19 février 1942).

 

En 1939, une aristocrate britannique, dont le mari vient de mourir, hérite de son ranch en Australie. Elle demande de l’aide à un drover (« cow-boy » australien) et à ses employés aborigènes pour résister à l’impitoyable concurrence dans le commerce du bétail. Ils devront traverser les contrées inhospitalières de l’outback avec le troupeau et seront témoins du bombardement de Darwin par l’aviation japonaise.