L’Etat de Tasmanie : Ce qu’il faut voir

tasmanie

Carte d'identité

Ballades et parcs nationaux

Allez donc visiter Hobart la capitale de Tasmanie. La ville est en contrebas du Mont Wellington. Vous pourrez toujours l’escalader et profiter d’une vue imprenable sur la ville, la côte et les îles des environs. Le coucher et lever de soleil y sont magnifiques. En visitant Hobart, vous serez en contact avec l’architecture « coloniale ». En effet, certaines bâtisses sont construites dans un pur style victorien de l’époque et vous trouverez juste à côté de petits cottages sympathiques en bois. La ville est un savant mélange de modernisme et d’authenticité car grand nombre de monuments se trouvent à proximité de magasin ou boutiques beaucoup plus moderne. Arrêtez-vous prendre un petit déjeuner à Jackman and McRoss à Battery Point. Cette boulangerie est la plus réputée de tous l’hémisphère sud australien.  Hobart est construite autour d’un port, le centre ville se trouvant juste à côté de ce dernier. Un coup de cœur notamment pour le marché Salamanca tous les samedis sur le port. Artisans, artistes et producteurs se retrouvent dans une ambiance festive et conviviale afin de vendre leurs produits.

Hobart

Hobart

Depuis Hobart, plusieurs ballades réputées sont accessibles si vous vous sentez d’humeur à explorer. Des excursions en bus et en ferry sont disponibles, le tout selon vos désirs.

Vous pourrez partir du côté de Tahune Forest Airwalk, petite balade à faire à 90 km au sud de Hobart durant laquelle vous traverserez un pont de 620m de long au dessus d’une rivière. La ballade est payante. Il faudra compter environ 22 AU$ / adulte.

Sinon orientez vous plutôt vers Hasting Cave qui sont des grottes et sources d’eau chaudes à 122 km de Hobart. Des visites guidées sont proposées aux touristes. Il faudra compter environ 22 AU$/adulte.

Hasting Caves

Hasting Cave

Une petite île sympathique « Bruny Island ». Pour y accéder rejoignez Kettering, petit port à 34 km de Hobart, de là que vous embarquerez dans un ferry qui vous y amènera directement. Le ferry coute environ 25 AU$. Une centaine de km de marche s’offriront à vous.

La péninsule de Tasman quant à elle vous dévoilera de formidables vues sur l’océan. Vous surplomberez l’océan du haut de votre rocher. Elle se situe non loin de Dunalley et de Port Arthur.

Péninsule de Tasman

Péninsule de Tasman

Un parc national sera accessible à tous les visiteurs intéressés par la faune et flore australiennes. Le MT Field National Park est à 60 Km de Hobart, pour y accéder, suivez la vallée de la rivière Derwent. Vous pourrez admirer aussi les cascades Russell Fall et randonner autour du lac Dobson. Créé en 1917, il est le plus vieux parc national de Tasmanie. Les circuits de randonnées y sont beaucoup plus accessibles que dans l’ouest. Le parc propose par la même occasion des points d’informations et de restauration juste à l’entrée du parc. Le parc se caractérise notamment par une végétation très touffue et spécifique comme la forêt d’eucalyptus géant dont les arbres peuvent atteindre les 79 mètres.

dd

MT Field National Park

Il faut que vous alliez voir la Huon Valley qui est une région très agricole. Elle est constituée de baies et de rivières ce qui en fait une région de pisciculture et de pêche très important mais aussi de culture d’arbre fruitiers comme des pommiers ou cerisiers. Le bois y est aussi exploité.

Le parc national des Hartz Mountains porte bien son nom. Une chaîne de montagne dont le plus haut sommet est de 1254m d’attitude. Faîtes attention tout de même car cette chaîne de montagne est très exposée aux vents puissants  et aux changements météorologiques soudains. Renseignez vous avant de décider quoi que ce soit.

Port Arthur fut à l’époque le lieu où étaient enfermé tous les condamnés ayant récidivé à nouveau.  Les chances de survie pour ceux qui s’échappaient étaient bien minces. Entre les requins mangeurs d’hommes et les chiens enragés, la prison était réputée pour n’avoir aucune sortie possible. Aujourd’hui c’est un des plus beaux endroits et des plus visités en Tasmanie. Port Arthur est composé d’une prison, d’un hôpital et d’une église. Se rendre à Port Arhur permet d’imaginer les conditions de vie des prisonniers de l’époque et constitue une bonne expérience à travers le temps.

Port Arthur

Port Arthur

 

Musées et autre centre d’intérêts

Intéressé par l’art ? Le musée d’art situé sur Macquarie Street (40) est ouvert tous les jours de 10 à 17h. L’entrée est gratuite et des visites guidées sont même proposées. Les œuvres qui y sont exposées sont des témoins de l’histoire coloniale et de la vie aborigène  avant leurs disparitions.

Art Museum

Art Museum

Salamanca Art Centre est une association où les membres exposent leurs œuvres et dévoilent leurs ateliers. L’association est située au 77 Salamanca Place

Maritime Museum relate toute l’histoire maritime de la ville de Hobart à travers des photos et peintures d’époque. Le musée est ouvert de 10h à 16h30 pour une modique somme de 6,60 AU$. Enfin, il est situé au 16 Argyle St.

Art Centre and Mob Aboriginal fine art gallery est une école d’art qui propose à la population et aux touristes quelques expositions.

Le Botanical Garden est situé à 2km du centre de Hobart, non loin du Tasman Highway, juste après le Maritime Museum. L’entrée est gratuite est les horaires d’ouvertures s’échelonnent de 8h jusqu’à 16h45.

Botanical Garden

Botanical Garden

Depuis l’île de Bruny, plus précisément vers l’isthme séparant les deux parties de l’île, vous pourrez apercevoir à la tombée de la nuit des pingouins. Seulement entre décembre et mars.

Ballades et parcs nationaux

Un des endroits incontournables est sans nul doute l’île Maria et son parc national. Elle se trouve non loin de la côte. Elle était connue à l’époque pour être un centre de pénitenciers. Elle vous offrira aujourd’hui de belles plages au sable blanc, des forêts d’algues immenses, de belles randonnées  dont celle qui vous mènera au mont Maria. Pour rejoindre l’île Maria, vous devrez embarquer depuis Triabunna. Sur le ferry, seuls les vélos seront acceptés sur l’île. Même si l’île est très sauvage et qu’aucune boutique n’a été aménagée sur place, des douches et barbecues ont déjà été amenés. Pensez juste avant d’embarquer sur le ferry à faire des provisions si vous décidez de faire un barbecue sur la plage.

L'île Maria

L’île Maria

La péninsule de Freycinet est aussi un parc national depuis 1917. Découvert à l’origine par Nicolas Baudin en 1802, l’endroit est sujet à un climat plutôt tempéré. La particularité de cette île est sans nul doute la chaîne de montagne Hazards haute de quelques centaines de mètres. Plus bas se trouve une des 10 plus belles plages au monde, la plage de Wineglass. L’endroit est protégé afin qu’il soit préservé des dangers extérieurs.

Baie de Freycinet

Péninsule de Freycinet

Vous trouverez certaines villes en bord de mer avec leur petit port de pêche comme Bicheno. Une ville avec un charme évident qui vous offrira de belles côtes aux rochers arrondis par le « Blowhole », vagues puissantes s’écrasant sur les rochers. Inutile de dire que la baignade y est plus que déconseillée.

Dans le même genre que Bicheno mais plus au nord se trouve le village St Helens dont le port est protégé par un un lagon. Le village est sans nul doute un rendez-vous gastronomique. Une cuisine essentiellement à base de poissons mais aussi fromages et vins. Des visites en mer vous seront même proposées.

Musées et autre centre d’intérêts

Si cela vous tente, une usine de tannage de cuir totalement rénovée vous propose de rentrer à l’intérieur de ses portes. Cette usine à la particularité d’avoir un outillage fabriqué à partir des objets du quotidien tels que des boîtes de conserves. L’entrée est payante, il faudra compter environ 10 AU$/ personne. La Swansea Bark Mill est situé au 96 Tasman Highway.

Vers St-Helens se trouve quelques surprises notamment Eddystone Point, phare en granite d’une hauteur de 42 mètres vieux de plus de cent ans. Vous trouverez aussi la Bay of fire qui est une plage au sable blanc et où la pêche et la plongée y sont autorisées. Vous y trouverez non loin de là, à une vingtaine de km de St-Helens les cascades les plus hautes de Tasmanie (90mètres).

Eddystone Point

Eddystone Point

Ballades et parcs nationaux

Vous trouverez dans le nord, à 198 km de Hobart la deuxième ville de Tasmanie, Launceston. Deuxième ville en terme de population car plus de 71 395 tasmaniens y vivent. On appelle plus communément Lanceston « la ville des jardins » car c’est une ville très verte avec un parc. Baladez-vous tout en admirant les petits singes qui sautent de branche en branche. D’autres surprises vous y attendent.

 Église de Launceston

Église de Launceston

A 50 km de Lanceston, vous trouverez George Town qui est une petite ville abritant un musé maritime, un phare et des bâtiments historiques.

Longford est une petite ville de 2800 habitants mais qui se démarquent par le nombre important de bâtiments historiques. La ville se trouve non loin de Lanceston, à 27 km pour être plus  précis. Si vous vous y rendez en novembre, vous pourrez assister au festival des jardins.

Deloraine est à une cinquantaine de kilomètres de Lanceston. Petite ville de quelques milliers d’habitants, elle se démarque par son architecture très victorienne. Les bâtiments ont été récemment rénovés. De plus, la ville a la particularité d’organiser chaque année le festival de l’artisanat. Si vous êtes un passionné n’hésitez pas.

Deloraine

Deloraine

Mole Creek est réputé pour ses cascades et grottes calcaire. Si vous désirez les voir, les rangers organisent des visites guidées. La visite vous coutera environ 15 AU$/ adulte.

Moles Creek

Mole Creek

Devonport est la troisième ville de Tasmanie en matière de population avec environ 25 000 habitants. Elle se situe à 280 km au nord de Hobart. SI vous désirez vous rendre à Melbourne, c’est le point d’embarquement de ferrys qui vous y méneront.

Sheffield est une petite ville qui se démarque par ses peintures murales. En effet un artiste a décidé de raconter l’histoire de la vie en peinture sur les habitations.

 

Musées et autre centre d’intérêts

A Launceston, au 2 Wellington Street se trouve le Queen Victoria Museum et Art Gallery ouvert de 10 à 17 heures. Le musée vous montrera de beaux témoignages d’histoires notamment des objets d’art aborigène, des peintures de l’époque coloniale ainsi que des traces concernant le tigre de Tasmanie.

dd

Queen Victoria Museum and Art Gallery

A l’est du centre-ville de Lanceston, vous pourrez admirer les eaux de l’Esk se joindre à celle du Tamar le tout dans un spectacle à couper le souffle (Cataract Gorge). Sur place vous trouverez un restaurant ainsi qu’un périphérique donnant un magnifique panorama. Un jardin de rhododendrons est au rendez-vous.

Le Penny Royal World situé au 147, Paterson Street est une reconstitution de village du siècle dernier. Ce dernier s’illustre notamment car ce fut un lieu de fabrication de poudre à canon. Le village est en contrebas d’une falaise et les touristes y accèdent à l’aide d’une barque. L’endroit est ouvert de 9h jusqu’à 16h30

Franklin house est une maison de la première moitié du XIXème siècle. Faîtes un saut dans le temps ! L’endroit est situé au 413 Hobart Road, Franklin Village et il est ouvert de 9heures à 17heures. L’entrée est fixée à 8 AU$/adulte et gratuite pour les enfants.

Vous trouverez le National Automobile Museum of Tasmania au 86, cimetiere. Le musée est ouvert de 9h à 17h tous les jours . L’entrée est fixée à 9,50 AU$/adulte.

dd

National Automobile Museum of Tasmania

Un élevage d’hippocampes est ouvert tous les jours. Vous le trouverez non loin du Tamar. L’entrée est fixée à 18 AU$/adultes

Du côté de Mole Creek au 7 Caveside road, vous trouverez un parc à oiseaux avec plus de 250 espèces de perroquets et autre oiseaux. L’entrée est fixée à 5 AU$/adulte.

Du côté de Devonport, vous trouverez une galerie au 45 Stewart Street ainsi qu’un vivarium d’ornithorynques : le Platipus Experiencew  situé au 48 Gilbert Street Latrobe. L’entrée y est fixée à 10 AU$/adulte.

Ballades et parcs nationaux

Cradle Mountain est une chaîne de montagnes située à 145 km au sud ouest de Launceston. Beaucoup de rivières et de petits lacs viennent agrémenter votre visite. Vous devinerez dans ce décor les anciennes coulées de laves qui ont formés le paysage. Vous aurez peut être l’occasion de faire la randonnée la plus reconnue en Tasmanie : l’Overland Track. A condition de s’inscrire en ligne et de payer les 150 AU$/personne, l’Overland Track vous offrira 80 km de paysages pittoresques. Compter 5-6 jours pour faire la totalité du parcours. Craddle Mountains sera donc le rendez-vous des amoureux de la nature.

Craddle Mountains

Craddle Mountains

 

Musées et autre centre d’intérêts

La Wilderness Galery est ouverte tous les jours de 10 à 17h . En plus des œuvres d’art, la galerie vends des produits locaux. La galerie est située au 3718, The Château Cradle Mountain Road.

Dirigez vous vers Cradle Helicoptere Flight si vous désirez faire une petite balade au dessus des monts. Les premiers prix avoisinent les 190 AU$/adulte.

Allez donc voir les Walls of Jerusalem qui vous assureront de belles randonnées .

Walls of Jerusalem

Walls of Jerusalem

Ballades et parcs nationaux

Aujourd’hui, les trois villes les plus importantes situées au sud-ouest sont Strahan, Zeehan et Roseberry. Ces villes ont vécues longtemps dans un certain isolement à cause des forêts épaisses et des montagnes les entourant. Lorsque les premiers pionniers sont arrivés, leur travail fut de défricher les forêts et de construire un pénitencier. Sa construction aboutit en 1822, ainsi naquit un des pires pénitenciers, celui de Sarah Island. Dans les années 1870, les premiers chercheurs d’or arrivèrent dans la région,  les terres étant très riche en minerais que ce soit de l’argent, de l’or, du cuivre ou du plomb. Au cours du 20ème siècle, un travail d’aménagement du territoire notamment au niveau des routes fut entrepris.  Cette région est aussi un témoignage d’histoire notamment à travers les anciennes villes minières complètement abandonnées.

Parmi les trois villes, Strahan est un village portuaire non loin du Franklin-Gordon Wilderness Area. Situé à 290 km au nord ouest de Hobart, le village semble perdu au milieu d’une région déserte. C’est justement en ces lieux que l’eau a la particularité dit on d’être la plus pure au monde. D’où les sportifs australiens qui buvaient de cette eau lors des jeux Olympiques d’Atlanta. Des jeux aquatiques vous seront proposés tels que du rafting . Si vous désirez plutôt l’exploration tranquille, des croisières touristiques vous seront proposées. Ce côté-là de la Tasmanie est presque vierge car le territoire n’est pas facile d’accès. L’homme n’a pu s’installer sur l’ensemble de cette région.

Strahan

Strahan

Le Lyell Highway de Queenstown est une route traversant le parc national de Franklin –Gordon Wild River et qui rejoint à l’arrivée la randonnée Overland Track au bout du lac Saint-Clair.  Elle vous offrira de beaux panoramas sur des terres sauvages.

Queenstown  est la plus grande ville du sud ouest avec ses 2117 habitants. C’est un des exemples de ville minière qui fut construite à l’époque de la ruée vers l’or et qui a été progressivement abandonnée. Des forêts aux alentours complètement rasées afin d’alimenter les fonderies de la ville.

Inscrit depuis 1982  au patrimoine mondial, le Franklin Gordon Wild Rivers est un parc national. Il tient son nom des deux rivières qui le délimitent. La Franklin et la Gordon rivers. Il est situé à 200 km de Hobart. La rivière Franklin longue de plus de 190 km vous offrira de belles rapides en cas de rafting. Restez tout de même prudent.

Franklin Wild Rivers

Franklin Gordon Wild Rivers

Le village de Richmond  est un des plus vieux villages de Tasmanie. Des attractions touristiques vous seront proposées comme les galeries d’art, les « tea rooms » , une vielle géôle ainsi qu’un pont construit à l’époque par les convicts.

 

Musées et autre centre d’intérêts

Le Sarah Island fut un pénitencier en activité de 1822 jusqu’à 1833. Les conditions de détentions étaient tellement horrible que les prisonniers jouaient avec leur propre morts. Allez donc voir par la même occasion les stelles en pin du cimetière de Strahan. Non loin de là gisent des dunes dont certaines dépassent la trentaine de mètres vous donneront des vertiges.